Distinctions japonaises – La signification de san, kun, chan et autres

Annonce

Connaissez-vous la signification de san, chan, kun à la fin des noms dans la langue japonaise? Dans cet article, nous allons parler des titres honorifiques japonais.

La langue japonaise utilise une grande variété de suffixes honorifiques pour désigner les personnes avec plus de respect. Ces titres honorifiques sont neutres en matière de genre et peuvent être attachés à des prénoms comme à des noms de famille et même à des objets.

Le   titre honorifique est généralement utilisé pour désigner la personne à qui vous parlez,   ou lorsque vous faites référence à un tiers. Il n'est jamais utilisé pour se référer à vous-même, sauf pour un effet dramatique, ou dans certains cas exceptionnels. La plupart des honorifiques peuvent être écrits en hiragana, mais nous ne mettrons que la romanisation et les kanji dans l'article.

Il est très important d'apprendre tous les titres honorifiques et suffixes, car ils sont toujours utilisés dans la langue japonaise, en particulier les suffixes qui sont utilisés après le nom de la personne. Nous verrons la plupart d'entre eux dans cet article:

Annonce
Honoríficos japoneses - o significado de san, chan e outros

Que signifie   San en japonais?

San (さん) dérive de sama, est le titre honorifique le plus courant, et est un titre de respect normalement utilisé entre égaux de tout âge. Bien que l'analogue le plus proche en   portugais   soit les titres honorifiques «Sr.», «Senhorita» ou   «madame». San il est presque universellement ajouté au nom d'une personne, dans des contextes formels et informels.

L'importance de -san c'est très gros, ce que je vais dire maintenant est une opinion personnelle, mais disons que je parle à quelqu'un qui s'appelle Ichigo, ce qui signifie aussi fraise, si j'arrête d'utiliser les suffixes honorifiques, quelqu'un peut finir par confondre le nom de la personne avec la fraise.

  • En plus des noms de personnes, le suffixe san est également utilisé de différentes manières;
  • Parfois, il est prononcé han (はん) dans le dialecte kansai;
  • Certains joueurs de MMORPG en ligne mettent généralement le 3 (san) après le nom pour faire référence au suffixe san;

San il est également utilisé en combinaison avec des noms sur le lieu de travail, de sorte qu'un libraire peut être approché ou appelé honya-san («Librairie» + san ), et un boucher comme nikuya-san («Boucherie» + san ).

San il est parfois utilisé avec les noms de sociétés. Par exemple, les bureaux ou le magasin d'une entreprise appelée Kojima Denki peuvent être appelés «Kojima Denki-san» par une autre entreprise à proximité. Cela peut être vu sur de petites cartes souvent utilisées dans les annuaires téléphoniques et les cartes de visite au Japon.

San il peut également être attaché aux noms d'animaux ou même d'objets inanimés. Par exemple, un lapin de compagnie peut être appelé Usagi-san. (Cela peut être considéré comme enfantin, c'est comme si   vous disiez: Monsieur le lapin.)

Annonce
Honoríficos japoneses - o significado de san, chan e outros

Que signifie chan kun et tan en japonais?

Chan   (ちゃん) est un suffixe diminutif qui exprime la formalité, la confiance, l'affinité ou la sécurité avec l'autre personne. Mais en utilisant le chan avec des personnes âgées ou âgées est moche et impoli. Généralement, chan il est utilisé pour les bébés, les enfants, les grands-parents et les adolescents.

Chan est utilisé la plupart du temps pour désigner les jeunes femmes, les hommes utilisent rarement -chan, ils utilisent généralement -kun. Chan   peut également être utilisé sur   animaux mignons, amoureux &   & amis proches.

Pour accentuer l'informalité, vous pouvez attribuer le suffixe à l'initiale de l'autre personne. Par exemple, une femme nommée Momoko peut être appelée Mo-chan par un proche.

Kun (君) - C'est une particule à faible niveau d'éducation, aussi votre kanji est le même que "kimi" qui signifie "vous / vous". Le suffixe -kun est utilisé entre amis, un collègue, un jeune frère ou garçon. Il est largement utilisé dans la relation «supérieur parlant à un inférieur» pour désigner l'inférieur.

Tan (たん)  Cela signifie la même chose que chansauf qu'il est souvent utilisé par les enfants lorsqu'ils prononcent mal le mot. Il peut être utilisé pour rendre les choses plus belles lorsqu'elles sont ajoutées à un nom.

Honoríficos japoneses - o significado de san, chan e outros

Que signifient dono et sama en japonais?

C'est   une version nettement plus respectueuse et formelle du san. Il est principalement utilisé pour désigner des personnes beaucoup plus élevées dans la hiérarchie, et parfois une personne que vous idolâtrez ou admirez beaucoup. Lorsqu'il est utilisé pour désigner vous-même, sama exprime une extrême arrogance (ou ironie).

Annonce

Exemples: Le suffixe sama est souvent utilisé pour s'adresser aux rois, princesses, dieux, chefs et clients d'un magasin.

Tama / Flamme – Tama et Flamme sont les versions pour enfants   de sama, quand les enfants finissent par manquer le mot et qu'il est devenu populaire et kawaii.

Propriétaire (殿) - Ce suffixe est très rare de nos jours et est utilisé pour montrer un très haut degré de respect (encore plus que "-sama"). Il était utilisé pour parler de guerriers samouraïs, à l'époque d'Edo. Depuis lors, le terme "-owner" n'a été utilisé que pour parler de guerriers, mais il est parfaitement possible de l'utiliser sur des gens ordinaires, s'ils sont très importants.

Honoríficos japoneses - o significado de san, chan e outros

Que signifient sensei, senpai et kohai en japonais?

Senpai (先輩) est utilisé pour traiter ou référer à un camarade de classe plus âgé dans une école, une entreprise, un club de sport ou un autre groupe. Ainsi, à l’école, les élèves de plus haut niveau que le vôtre sont considérés   senpai. Les élèves de même niveau ou de niveau inférieur ne peuvent être   senpai, ni   enseignants. Dans un environnement professionnel, les collègues plus expérimentés sont senpai, mais un patron ne l'est pas. Senpai peut être utilisé seul ou comme avec un suffixe.

Kōhai (後輩) - Se réfère à   un junior, ou l'inverse de senpai, mais n'est normalement pas utilisé comme titre honorifique. Parfois, kouhai-kun peut même être utilisé pour désigner un kouhai.

Annonce

Sensei (先生) - Il est généralement traduit par «enseignant». Cependant, ce n'est pas la véritable signification de ce suffixe. Sensei est utilisé pour parler de personnes «qui sont nées avant» (de nous) et, pour cette raison, ont plus de connaissances et d'expérience dans un certain domaine. Par exemple, "-sensei" est utilisé pour parler de maîtres des beaux-arts, des arts martiaux ou de la littérature. Il est également normal d'appeler un médecin   sensei,   par exemple: "Mizaki-sensei" Mizaki.

Shi (氏) - Shi est utilisé dans l'écriture formelle, pour désigner une personne qui n'est pas familière avec l'orateur, généralement une personne connue par des publications que l'orateur n'a jamais vraiment rencontrée. Par exemple, le Shi il est courant dans le discours des orateurs, dans les documents juridiques, les publications universitaires et certains autres styles formels d'écriture et d'expression orale. Puisque le nom d'une personne a été utilisé avec Shi, la personne peut être référée Shi seul, sans nom, tant qu'il n'y a qu'une seule personne à désigner.

Honoríficos japoneses - o significado de san, chan e outros

Autres distinctions japonaises

Senshu (選手) - Ce suffixe signifie «sportif» ou «celui qui pratique le sport». Utilisé pour parler de gens qui pratiquent des sports comme le football, le baseball et même la Formule 1.

Zeki (関) - Également utilisé pour les sportifs mais uniquement pour les lutteurs de sumo, en particulier ceux de haut rang.

Eu (上) - Très utilisé dans le passé, parmi les familles aristocratiques, pour désigner quelqu'un à qui vous ressentez beaucoup de respect, comme le père, la mère et les autres membres de la famille elle-même. Exemples: chichi-ue (père), haha-ue (mère), ani-ue (frère aîné), ane-ue (sœur aînée).

Iemoto (的元) - C'est une version plus formelle du «sensei», utilisé par les grands maîtres de l'art traditionnel, comme la calligraphie japonaise ou la cérémonie du thé.

Hikoku (被告) - Il sert à désigner les criminels condamnés. Les suspects en attente de jugement sont appelés «yogisha».

Hime (姫) - Même s'il est généralement traduit par «princesse», le suffixe -hime peut désigner une dame d'origine noble.

Heika (陛下) - C'est un vrai titre, qui se traduit par «majesté». Par exemple, Tennō heika (天皇陛下), qui signifie «Sa Majesté l'Empereur» et Joo heika (女王陛下) qui signifie «Sa Majesté la Reine». Un autre titre similaire est Denka (殿下), qui se traduit par "Royal Highness".

Kappa (閣下) - Kappa est un titre honorifique qui signifie "Votre Excellence" et est généralement utilisé pour les ambassadeurs et certains chefs d'État.

Annonce

Bochan (坊ちゃん) - Utilisé pour les enfants riches, généralement par les majordomes.

Denka (殿下) - Denka est utilisé pour la royauté non souveraine, similaire à «l'Altesse Royale». Denka peut être utilisée seule, comme "Votre Altesse Royale".

Hidenka (妃殿下) - Hidenka doit s'adresser à l'épouse du prince, et est utilisé de la même manière que les autres titres royaux.

Honoríficos japoneses - o significado de san, chan e outros

Le japonais honore Daitouryou [大統領]

Daitouryou signifie «président» et est utilisé pour n'importe quel président national. Il est le plus souvent attaché à un nom, tel que le 44e président des États-Unis, Obama-Daitoryo (オバマ大統領).

  • Hoshi (法師)   moine bouddhiste;
  • Shinpu (神父)   prêtre catholique;
  • Bokushi 牧師)   Prêtre protestant;
  • Senshi (戦士)   Utilisé pour les guerriers;

Japonais honorifiques Shogo [称号]

Ce sont des titres créés par   Dai Nippon Butoku Kai   en collaboration avec la Fédération internationale des arts martiaux d'Europe. Se référer à des personnes à un certain niveau d'arts martiaux.

Annonce
  • Renshi (錬士): Instructeur. (Spécialiste ou enseignant spécialisé) Décernéà partir du 4e dan ci-dessus;
  • Kyoshi (教士) Désigne un enseignant avancé. (Professeur principal / Expert). Décerné par Dan 6 ci-dessus;
  • Hanshi (範士)   Désigne un spécialiste principal considéré comme un «enseignant d'enseignants»;
  • Meijin (名人): Accordé par un jury d'examen spécial;
  • Oyakata (親方) Maître, en particulier un entraîneur de sumo. Également utilisé   par les yakuza et a été utilisé par les samouraïs pour daimyō;
  • Shihan (師範)   Cela signifie instructeur en chef;
  • Shidoin (指導員)   Instructeur intermédiaire;
  • Shisho (師匠)   Un autre titre utilisé pour les instructeurs d'arts martiaux;
  • Zeki (関)   Littéralement «barrière», utilisée pour les lutteurs de sumo dans les deux premières divisions (sekitori);