Partitions et caractères spéciaux en japonais

ÉCRIT PAR

Começou a Semana Golden Week! Um evento cheio de aulas de japonês gratuitas! Clique aqui e assista agora!

Comme toute langue, le japonais a des signes de ponctuation et des caractères spéciaux appelés yakumono (約物).  Ces scores incluent plusieurs points, exclamation, point d'interrogation, virgules et quelques caractères spéciaux qui n'existent pas en portugais. Dans cet article, nous découvrirons brièvement quelques signes de ponctuation et caractères spéciaux et comment les utiliser.

Dans cet article, nous ne parlerons pas de la Dakuten, car il existe déjà un article spécifique à ce sujet, et il entre davantage dans la catégorie de l'accentuation. Nous avons également écrit un article sur la espace dans la langue japonaise. 

Il est bon de se rappeler que sur le clavier, ces partitions ont tendance à être espacées et qu'il n'est pas nécessaire d'inclure un espace après pour commencer à écrire. La ponctuation a commencé à être utilisée en japonais vers le 19ème siècle, sous l'influence des langues européennes.

Score de langue japonaise

Virgula - tōten - 読点 - La virgule en japonais est inversée avec (、) au lieu de (,). Il est souvent utilisé dans de nombreux contextes pour marquer des éléments séparés dans une phrase.

Ellipse - rire - リーダー - Les fameux trois points (…) de la langue japonaise sont appelés ellipses ou ligne pointillée. Il indique une omission intentionnelle ou une abréviation, une pause dans le discours ou une pensée inachevée. Vous trouvez rarement d'autres variations écrites avec seulement 2 points ou plus de 3 avec une signification similaire.

Ponto - kuten - 句点 - Le point à la fin des phrases japonaises est généralement plus grand et comporte un trou au milieu (。). Contrairement au point occidental, il est souvent utilisé pour séparer des phrases consécutives au lieu de terminer chaque phrase. Il est également généralement omis si la phrase est seule ou si le texte se termine par des guillemets.

Point d'exclamation - kantanfu - 感嘆符 - Il est généralement utilisé après une interjection ou une exclamation pour indiquer des sentiments forts ou un volume élevé, il marque généralement la fin d'une phrase.

Point d'interrogation - Gimonfu - 疑問符 - En japonais normal, aucun symbole n'est utilisé pour marquer les phrases interrogatives, il est généralement entendu qu'il s'agit d'une question uniquement par か. Cependant, le point d'interrogation est généralement utilisé dans l'écriture décontractée, créative ou dans les manches, en particulier dans les phrases qui sont des questions, mais ne se terminent pas par か.

Points et caractères spéciaux

Colon - koron - コロン - En japonais, il est utilisé pour informer le lecteur que ce qui suit prouve, clarifie, explique ou énumère les éléments mentionnés précédemment (:).

Dash - Nakasen - 中線 -: La ligne japonaise (-) peut mettre les choses de côté pour donner une emphase explicative, exprimant quelque chose comme «de… à…». Il peut également être utilisé pour ajouter des noms et des numéros à des adresses séparées. Attention à ne pas le confondre avec la ligne utilisée pour étendre le son du katakana.

Marque de bascule partielle - La marque () est souvent utilisé pour indiquer que le passage a été tiré d'une chanson ou que la personne dans le texte est en train de chanter. Aussi connu sous les noms de ioriten 庵点 ou utakigou 歌記号.

Note de musique - ♪ - Comme son nom l'indique, il est utilisé pour indiquer les paroles d'une chanson ou que quelqu'un chante la phrase.

Signes de répétition

Certains signes importants sont souvent utilisés pour reproduire ou répéter un caractère japonais.

  • Dounojiten (々・仝): Utilisé pour plier un Kanji ou une composition;
  • Ichinojiten (ヽ): Pliez le Katakana précédent.
  • Katakanagaeshi (ヾ): Plie le Katakana précédent plus le dakuten;
  • Hiraganagaeshi (ゝ): Pliez le Hiragana précédent.
  • Hiraganagaeshi (ゞ): Plie le Hiragana précédent plus le dakuten;

Point d'interposition - Nakaguro - 中黒

Il peut littéralement être traduit par un centre noir, il est représenté par un point noir au milieu (). Il peut être utilisé pour:

  • Séparez les mots japonais dont la signification prévue ne serait pas claire si les caractères étaient écrits côte à côte;
  • Séparez les éléments répertoriés au lieu d'une virgule;
  • Séparez les mots étrangers et les noms écrits en katakana;
  • Titres, noms et postes séparés;
  • Il a la fonction d'un point décimal et d'un double tiret;
  • Il est utilisé à la place des tirets, des tirets et des deux points lorsqu'il est écrit verticalement;

Trace de la vague - Nami dasshu - 波ダッシュ

Semblable à l'accent tilde, la différence est qu'il est au milieu (〜). Il est généralement utilisé pour:

  • Pour indiquer les bandes, utilisées à la place de kara et faites;
  • Pour séparer un titre d'un sous-titre sur la même ligne;
  • Pour marquer les sous-titres; Pour indiquer l'origine フランス〜 (de France);
  • Pour indiquer une voyelle longue ou prolongée avec un effet comique ou beau;
  • Pour indiquer ou suggérer que la chanson est en cours de lecture;

Crochets et citations - Kakko - 括弧

En japonais, il existe plusieurs types de parenthèses. Ils sont utilisés par paires pour séparer ou interposer un texte dans un autre texte. En écriture verticale, ces crochets sont tournés de 90 °. Voir une liste de crochets ci-dessous:

  • {} - namikakko (波括弧);
  • () - marukakko (丸括弧);
  • [] - kakukakko (角括弧);
  • 【】 - sumitsukikakko (隅付き括弧);

Des crochets ou des parenthèses sont également utilisés pour:

  • Afficher les lectures et des informations supplémentaires;
  • En mathématiques ou en géométrie;
  • Afficher les informations cachées, fermer un intervalle mathématique 【   】[   ];
  • Délimiter des mots ou des lignes{ }.

En plus des crochets, il y a les guillemets qui sont représentés par (「」 et 『』). Il a la même fonction que les guillemets en portugais, avec quelques règles et changements différents. Les guillemets doubles (『』) doivent être utilisés lorsqu'un guillemet se trouve dans un autre.


Il y a plusieurs autres points et signes dans la langue japonaise, mais dans cet article, nous finirons ici.