Japon pacifique? Comment les Japonais réagissent-ils aux crimes?

Le Japon a vécu des millénaires dans l'obscurité avec les guerres civiles et dans toute l'Asie. De nulle part, le Japon est devenu un pays pacifique avec des Japonais noyés dans l'innocence. Dans cet article, nous parlerons de la réaction des Japonais face aux crimes, de la manière dont les médias rapportent ces crimes et nous comprendrons si le Japon est vraiment devenu pacifique.

Tout comme de nombreux Brésiliens doutent de la sécurité du Japon et d'autres pays, les Japonais doutent de la dangerosité du monde. De nombreux touristes japonais inhabituels viennent au Brésil et sont volés par le manque de précaution.

Les Japonais peuvent même imaginer que le monde peut être tout aussi dangereux que dans les anime et les films japonais. Ils sont tellement habitués à voir le monde comme ils vivent au Japon que même les journaux diffusant des tragédies ne se sentent pas en alerte.

Y a-t-il des crimes violents au Japon?

Oui, dans tous les pays, des crimes violents se produisent, mais au Japon, les crimes violents se produisent dans une quantité bien moindre. Sans oublier que la loi sévère et la peine de mort parviennent à retenir un peu les malfaiteurs.

Environ 1 000 personnes seulement sont assassinées chaque année au Japon, et moins de 5 le sont par des armes à feu qui ont pratiquement disparu. Malheureusement au Brésil ce nombre est hebdomadaire et augmente de plus en plus.

Japon pacifique? Comment les Japonais réagissent-ils aux crimes?

Comme partout dans le monde, des crimes sont commis, mais invisibles pour la plupart. Tout est une question de point de vue, le Japon a une grande réputation de suicides qui a chuté de façon spectaculaire ces 30 dernières années, mais a toujours cette réputation.

Le Brésil, en revanche, a atteint un nombre croissant de suicides qui se rapprochent de la moyenne japonaise actuelle, mais pratiquement personne n'en parle, car il n'y a pas de proéminence. De même, au Japon, la violence n'est pas mise en évidence.

Au Brésil, nous sommes tellement habitués à voir des crimes que lorsqu'un cas similaire se produit au Japon, les gens font déjà des comparaisons et des tollés en essayant de faire descendre le Japon au niveau du Brésil.

Japon pacifique? Comment les Japonais réagissent-ils aux crimes?

C'est la vraie nature humaine ingrate, nous ne regardons jamais les bonnes choses, seulement les mauvaises choses. Il est beaucoup plus facile de repérer un défaut que quelque chose de bon. Chaque fois que je parle d'un pays à l'étranger, les gens recherchent des défauts pour donner l'impression que le Brésil est meilleur. On s'éloigne déjà un peu du sujet…

Comment les Japonais réagissent-ils aux crimes?

Récemment à Nagoya (25/05/2019), un homme a poignardé et frappé un homme à plusieurs reprises avec un bâton au milieu de la rue dans un endroit très fréquenté. Beaucoup ont filmé, crié, mais n'ont rien pu faire pour l'arrêter.

J'ai pensé dans ma tête, pourquoi ne rassemblent-ils pas tout le monde et ne prennent pas le dessus sur l'homme? Malheureusement c'est un peu mendokusai et cela causerait beaucoup de problèmes à quiconque tenterait d'intervenir.

Japon pacifique? Comment les Japonais réagissent-ils aux crimes?

Le criminel pourrait être membre de Yakuza, et ceux impliqués dans la mise de côté de l'incident pourraient être marqués et en souffrir. Les autorités locales impliqueraient également les gens dans de longs voyages continus vers les postes de police.

Les Japonais sont également lents à cet égard. Ils ne sont pas habitués à voir ces situations et ne savent tout simplement pas comment réagir. Quelque chose de compréhensible car au Brésil, la normale pour beaucoup est de se réjouir lorsque des combats se produisent.

Malheureusement, crier n'a pas aidé, la police est arrivée sur les lieux mais l'homme était décédé sur le chemin de l'hôpital. Heureusement, nous pouvons être sûrs que le coupable ne restera pas impuni et pourra même recevoir peine de mort.

Japon pacifique? Comment les Japonais réagissent-ils aux crimes?

Sur les réseaux sociaux, plusieurs personnes se sont demandé si les Japonais devaient intervenir ou non. Je pense aussi à un moyen d'intervenir sans que personne ne soit blessé, mais j'aurais besoin du courage et de la collaboration de tous.

Au Japon, il existe un instrument samouraï appelé Sasumata cela aurait pu être utile dans cette situation pour entourer le criminel sans subir aucun dommage. Malheureusement, à l'heure du désespoir, personne ne devrait penser à rien.

Les crimes violents sont-ils cachés par les médias japonais?

Ces crimes sont rarement rapportés à la télévision japonaise, beaucoup finissent par accuser le Japon de tenter de donner une image d'un pays pacifique ou de cacher des informations à sa population. Est-ce justifiable? Pourquoi la télévision japonaise fait-elle cela?

Japon pacifique? Comment les Japonais réagissent-ils aux crimes?

Cacher la violence est tout à fait compréhensible, nous n'allons pas essayer de faire penser à la population que le pays est un enfer à cause de 1 000 décès annuels. Je pense que même le Brésil n'est pas aussi violent que le rapportent les médias largement répandus.

En réalité, cacher des crimes qui n'ont pas vu de scandales dans les médias japonais est une tactique pour empêcher que de nouveaux crimes ne se produisent. Malheureusement, le Brésil fait le contraire, le journal Record en est la preuve.

Les Japonais estiment que le principal vecteur de l'augmentation des homicides est les médias eux-mêmes, il n'y a donc aucune raison de continuer à donner des crédits aux meurtriers et aux criminels à la télévision japonaise. Le signalement des crimes ne fait qu'augmenter les cas.

Il suffit qu'une personne ait un petit problème psychologique pour être influencée par les médias manipulateurs. Le journal brésilien est devenu quelque chose de totalement manipulateur qui rend n'importe qui fou. Les personnes qui détestent la violence se sentent terrifiées en regardant la télévision et les malfaiteurs se sentent obligés de commettre des crimes.

J'ai arrêté de regarder la télévision moi-même, c'est tellement un crime chaque jour que j'ai été terrifié et créé une terrible haine pour le Brésil, dans laquelle j'ai même dû aller voir le psychologue pour comprendre pourquoi j'avais si peur et détestais le Brésil.

Partagez cet article:


8 réflexions au sujet de “Japão pacífico? Como os japoneses reagem diante de crimes?”

    • par le pouvoir de la suggestion. Imaginez le cas d'un adulte qui a subi des mauvais traitements dans son enfance et regarder les nouvelles d'un enfant de 12 ans finir par poignarder l'agresseur pour la légitime défense, rien de mal jusqu'à présent, mais l'adulte peut retirer le matériel qu'il a en tant qu'enfant pourrait agir contre l'agresseur et a perdu la chance alors il essaiera de se venger des autres qu'il trouve des agresseurs et commence à tuer plusieurs personnes sans discernement Oui, il avait déjà des problèmes mentaux mais l'histoire télévisée a été le déclencheur.

    • pelo poder de sugestão. Imagina o caso de um adulto que sofreu abusos quando criança e vê passar a notícia de uma criança de 12 anos acabou esfaqueando o abusador em legitima defesa, nada errado ate ai, mas o adulto pode retirar da matéria que ele enquanto criança podia agir contra o abusador e perdeu a chance então ele tentará se vingar de outros que ele acha abusadores e começa a matar várias pessoas indiscriminadamente.Sim ele já tinha os problemas mentais mas a matéria televisiva foi o gatilho instigador.

  1. Acertou em tudo, menos quando disse que acreditava que nem no Brasil os casos de crimes devem ocorrer tanto quanto a mídia alardeia. Ocorrem sim. São 60000 pessoas assassinadas todos os anos. Eu morava no Rio de Janeiro e já presenciei muita dor de amigos e alunos que tiveram parentes assassinados friamente por traficantes, assaltantes pelas motivações mais banais. Tive um aluno assassinado com 4 tiros só porque foi apartar uma briga. No Japão não há justificativa para alarde, a porcentagem é baixíssima. No Brasil, o alarde deixa as pessoas mais propensas a se proteger.

    • Eu sei que ocorrem 60.000 assassinatos por ano e isso é assustador… Mas tipo, a mídia da TV mostra as coisas como se tu não pudesse nem sair de casa que tu vai ser morto… É um número altíssimo, mas ainda assim a chance de você morrer é baixa, pelo menos em algumas regiões do país… Pra mim esses jornais que fazem alarde como o jornal da Record, só serve pra aumentar esse índice, transformando os criminosos em famosos.

  2. Acertou em tudo, menos quando disse que acreditava que nem no Brasil os casos de crimes devem ocorrer tanto quanto a mídia alardeia. Ocorrem sim. São 60000 pessoas assassinadas todos os anos. Eu morava no Rio de Janeiro e já presenciei muita dor de amigos e alunos que tiveram parentes assassinados friamente por traficantes, assaltantes pelas motivações mais banais. Tive um aluno assassinado com 4 tiros só porque foi apartar uma briga. No Japão não há justificativa para alarde, a porcentagem é baixíssima. No Brasil, o alarde deixa as pessoas mais propensas a se proteger.

    • Eu sei que ocorrem 60.000 assassinatos por ano e isso é assustador… Mas tipo, a mídia da TV mostra as coisas como se tu não pudesse nem sair de casa que tu vai ser morto… É um número altíssimo, mas ainda assim a chance de você morrer é baixa, pelo menos em algumas regiões do país… Pra mim esses jornais que fazem alarde como o jornal da Record, só serve pra aumentar esse índice, transformando os criminosos em famosos.

Laisser un commentaire