Dialectes japonais [方言] hōgen

Partagez et Gagnez un Cadeau Secret!

Merci pour partager! Votre cadeau se trouve à la fin de la page! Bonne lecture!


Tout comme au Brésil, nous avons le caipira, le baiano, le dialecte du nord-est et bien d'autres. Le Japon compte de nombreux dialectes régionaux. Ces dialectes sont parfois difficiles à comprendre pour les Japonais.

Le Japon compte 47 provinces (états) et a une nature montagneuse, et tout au long de l'histoire du Japon, son peuple a vécu divisé, avec différentes régions en guerre les unes avec les autres. Ainsi, la langue japonaise s'est développée en parallèle dans différentes parties du pays.

Les dialectes diffèrent entre eux par l'accent, la formation des verbes et les adjectifs, l'utilisation de particules, le vocabulaire et dans certains cas la prononciation. Certains diffèrent également par les consonnes et les voyelles, bien que cela soit rare.

L'un des principaux facteurs de la différence dans la façon de parler est la géographie. Dans des endroits plus isolés comme les îles, les régions éloignées ou difficiles d'accès, pendant longtemps la présence de personnes et d'informations provenant d'autres régions a été limitée.

Ci-dessous, nous avons une carte avec le nom de la plupart des dialectes trouvés au Japon, il convient de rappeler que dans certaines petites villes et îles, ces dialectes peuvent également être un peu différents.

Dialectes japonais 方言 hōgen

Classification des dialectes japonais

Dialectes orientaux (Higashi Nihongo)

Les dialectes orientaux se trouvent dans les régions de Kantō, Tōhoku et Hokkaido. Ils partagent certaines caractéristiques phonétiques et grammaticales communes, bien qu'il existe également des variations au sein du groupe.

Tohoku-ben : C'est le dialecte le plus distinctif du groupe. Il est connu pour son intonation descendante, la prononciation des voyelles et des consonnes et les variations dans la conjugaison des verbes. De plus, le vocabulaire peut être assez différent du japonais standard.

Kanto-ben : Le dialecte de la région de Kantō, où se trouve Tokyo, est plus proche du japonais standard. Cependant, il a encore quelques différences dans l'intonation et la prononciation des consonnes.

Dialectes occidentaux (Nishi Nihongo)

Les dialectes occidentaux se trouvent dans les régions de Chūgoku, Shikoku et Kyushu. Ils se caractérisent par des variations dans la prononciation des consonnes et des voyelles, la conjugaison des verbes et la formation des mots.

Chugoku-ben : Ce dialecte est parlé dans la région de Chūgoku et présente des différences dans la conjugaison des verbes et la formation des mots par rapport au japonais standard.

Shikoku-ben : Le dialecte de l'île de Shikoku a ses propres caractéristiques, telles que des variations d'intonation et l'utilisation de particules grammaticales.

Kyushu-ben : Parlé sur l'île de Kyushu, ce dialecte présente une prononciation distincte des consonnes et des voyelles et des différences dans la conjugaison des verbes.

Hakata-ben – Dialecte parlé dans la ville de Fukuoka, anciennement connue sous le nom de Hakata, située sur l'île de Kyushu.

Nous vous recommandons de lire: Le dialecte de Fukuoka – Hakata Ben

Dialectes du centre-est (Chūbu Nihongo)

Les dialectes du centre-est se trouvent dans la région de Chūbu, couvrant des préfectures telles que Nagano, Niigata et Gifu. Les principales fonctionnalités incluent :

Intonation distincte : les dialectes du centre-est ont une intonation différente de celle du japonais standard.

Variations dans l'utilisation des particules grammaticales : les locuteurs de ces dialectes peuvent utiliser les particules grammaticales de manières différentes de celles trouvées dans le japonais standard.

Deux femmes japonaises autour de tokyo pendant la journée. Faire des emplettes

Dialectes du centre-ouest (Kansai Nihongo)

Les dialectes du centre-ouest sont parlés dans la région du Kansai, y compris dans des villes comme Ōsaka, Kyōto et Nara. Certaines caractéristiques notables sont :

  • intonation mélodique : Les dialectes du Kansai ont une intonation mélodique, ce qui les rend plus agréables et expressifs pour certains auditeurs.
  • Différences dans les conjugaisons des verbes et la formation des mots : Les dialectes du Kansai présentent des variations dans la conjugaison des verbes et la formation des mots par rapport au japonais standard.
  • Utilisation de particules grammaticales : Les locuteurs de ces dialectes peuvent utiliser différentes particules grammaticales, comme remplacer la particule "ね" par "や" ou "な" dans le Kansai-ben.

Voici quelques exemples de dialectes du centre-ouest :

Kansai-ben (Osaka-ben): C'est l'un des dialectes les plus connus et les plus appréciés au Japon. Les locuteurs du Kansai-ben sont souvent associés à un sens de l'humour et de la convivialité. Certains mots et expressions courants incluent "おおきに" ( ookini ), qui signifie " merci ", et " なんでやねん " ( nandeyanen ), une expression de surprise ou d'indignation.

Kyoto-ben : Le dialecte de Kyoto est considéré comme élégant et raffiné, avec une intonation douce. Certains mots et expressions typiques incluent "おあずけ" (oazuke), qui signifie "veuillez patienter un instant" et "はんなり" (hannari), un adjectif qui décrit quelque chose de gracieux et d'élégant.

Nara-ben : Le dialecte Nara partage des caractéristiques avec d'autres dialectes du Kansai, mais il a aussi ses propres particularités. Par exemple, "ありがとう" (arigatou), qui signifie "merci" en japonais standard, est souvent prononcé comme "ありがとん" (arigaton) à Nara-ben.

Nous vous recommandons de lire: Dialecte de Kyoto et Osaka – Kansai-ben

Des filles asiatiques heureuses se font photographier avec l'elmo de la rue du sésame dans les studios universels du japon (usj), osaka, japon

Une autre division des dialectes japonais

Ci-dessous nous allons présenter un autre type de classification géographique des dialectes japonais :

  1. Kyūshū :
    • Satsugū
    • Hichiku
    • Hōnichi
  2. Occidental:
    • Chūgoku
    • Umpaku
    • Shikoku
  3. Kansai
  4. Hokuriku
  5. Est:
    • Tokai-Tosan
    • Kantō
    • Intérieur de Hokkaidō
  6. Tōhoku
  7. Littoral de Hokkaidō
  8. Hachijo (îles Hachijo)

Dialectes japonais notables et leurs caractéristiques

Expliquons quelques informations supplémentaires sur les principaux dialectes japonais :

Kansai-ben

Le kansai-ben, parlé dans la région du Kansai, est l'un des dialectes les plus connus au Japon. Son intonation mélodique et sa prononciation distinctive contribuent au stéréotype selon lequel ses locuteurs sont amicaux et expressifs.

Tōhoku-ben

Parlé dans la région de Tōhoku, ce dialecte est connu pour son intonation descendante et la prononciation des voyelles et des consonnes. Un exemple de différence de vocabulaire est le mot "おもろい", qui signifie "intéressant" en Tōhoku-ben, contrairement à "おもしろい" en japonais standard.

Dialecte d'Okinawa

Le dialecte d'Okinawa est considéré comme une langue distincte par certains linguistes en raison de ses différences significatives avec le japonais standard. Okinawa a une histoire unique en tant que royaume Ryukyu avant de faire partie du Japon, ce qui a contribué au développement d'un dialecte et d'une culture distincts.

Tsugaru-ben et Yamanote

Le dialecte Tsugaru-ben, parlé dans la préfecture d'Aomori, est connu pour être difficile à comprendre même pour les locuteurs natifs japonais d'autres régions. Cela est dû à leurs prononciations et intonations uniques, ainsi qu'à leur utilisation d'un vocabulaire et d'une grammaire qui diffèrent considérablement du japonais standard.

Le dialecte Yamanote, une variante du dialecte Kanto, était parlé par les samouraïs et la classe supérieure pendant la période Edo (1603-1868). Ce dialecte a influencé le développement du japonais standard moderne.

les gens d'okinawa

L'importance des dialectes au Japon

La langue japonaise est riche en dialectes régionaux, reflétant la diversité culturelle et historique des différentes régions du Japon. Chaque dialecte a des caractéristiques uniques et distinctives telles que la prononciation, le vocabulaire et la grammaire, qui sont profondément influencées par la géographie, l'histoire et la culture locale. Cette diversité linguistique joue un rôle important dans la formation de l'identité régionale et du patrimoine culturel du Japon.

Effet sur la culture japonaise

Les dialectes japonais ont également influencé la culture populaire, notamment l'humour et la musique. De nombreux comédiens célèbres au Japon sont originaires de la région du Kansai et intègrent le dialecte Kansai-ben dans leurs performances. De plus, les chansons traditionnelles et modernes dans les dialectes régionaux sont également populaires dans tout le pays.

Le gouvernement japonais et les organisations culturelles se sont efforcés de préserver et de promouvoir les dialectes régionaux, reconnaissant leur importance pour l'identité et le patrimoine culturel. Cela comprend la documentation des dialectes menacés et la promotion de l'enseignement et de l'utilisation des dialectes dans les communautés locales.

Certains mots et expressions des dialectes régionaux sont devenus populaires dans tout le Japon et ont été incorporés au japonais standard, tels que "めんどくさい" (mendokusai), signifiant "ennuyeux" ou "gênant", originaire du dialecte du Kansai.

L'avenir des dialectes japonais [方言] hōgen

Dans le Japon moderne, le japonais standard (標準語, Hyōjungo) est largement utilisé dans l'éducation, les médias et la communication dans différentes régions du pays.

Cependant, les dialectes régionaux jouent toujours un rôle crucial dans la vie quotidienne de nombreux Japonais, en particulier dans les zones rurales et les communautés plus âgées. Ces dialectes sont considérés comme faisant partie de l'identité et de la tradition culturelles locales.

De plus, les dialectes japonais ont influencé et enrichi la culture populaire du pays, notamment la musique, la littérature et l'humour. De nombreux artistes, écrivains et comédiens intègrent des dialectes régionaux dans leurs œuvres, exprimant la richesse et la diversité de la langue japonaise.

Réunion d'affaires amicale. Réunion d'affaires en plein air avec deux belles femmes et un homme blanc discutant ensemble du plan d'affaires. Prise en extérieur sous la lumière naturelle.

Défis et efforts de préservation

Avec la mondialisation croissante et la prédominance du japonais standard, de nombreux dialectes régionaux sont menacés de disparition, en particulier ceux parlés par de petites communautés isolées. Pour préserver ces dialectes et leur patrimoine culturel, plusieurs initiatives ont été mises en place au Japon.

Les organisations gouvernementales et culturelles s'efforcent de documenter et de promouvoir les dialectes en voie de disparition, en menant des recherches linguistiques et en fournissant des ressources pédagogiques. De plus, des festivals et des événements culturels qui célèbrent les dialectes régionaux et leurs traditions sont également organisés dans diverses régions du pays.

L'article est toujours à moitié, mais nous recommandons déjà de lire aussi:

Vidéos de dialectes japonais

Avec les vidéos ci-dessous, vous pouvez apprendre à connaître les dialectes japonais et remarquer leurs différences.

YouTube video
YouTube video
YouTube video

Lire plus d'articles sur notre site

Merci d'avoir lu! Mais nous serions heureux si vous jetiez un œil aux autres articles ci-dessous :

Lisez nos articles les plus populaires:

Vous connaissez cet anime?

Merci d'avoir lu et partagé! Prenez votre cadeau: