Tsunami au Japon – Le meilleur de tous les temps

Le Japon est connu pour ses nombreux tremblements de terre et tsunami. Des tremblements de terre se produisent constamment au Japon, mais ce n'est qu'un petit tremblement qui ne secoue personne. Mais à travers l'histoire plusieurs tremblements de terre violents se sont produits et formé de grands tsunamis. Dans cet article, nous allons connaître certains des tsunamis survenus au Japon.

Hakuho - 684 après JC

Le premier tsunami survenu au Japon a eu lieu le 29 novembre 684 dans les régions de Nankaido, Shikoku, Kii et Awaji. On estime que le tremblement de terre était de magnitude 8,4 et le nombre de décès est inconnu.

Sendai - 869 après JC

La région de Sendai a été frappée par une grosse vague qui a provoqué des inondations qui se sont étendues sur 4 km de la côte. La ville de Tagajo a été détruite, faisant environ 1 000 victimes. Le tremblement de terre responsable est appelé Sanriku.

Nankai - 887 après JC

Le 26 août 887, un tremblement de terre majeur qui a frappé Osaka, Shiga, Gifu et Nagano a provoqué un tsunami qui a inondé la région côtière d'Osaka, le tsunami a également été observé au large de Hyuga, Miyazaki.

Kamakura - 1293 après JC

Un tremblement de terre de magnitude 7,1 a provoqué un tsunami qui a frappé Kamakura, faisant plus de 23 000 morts, y compris les incendies causés par le tremblement de terre.

Nankai - 1361 après JC

Le 3 août 1361 pendant l'ère Shohei, un tremblement de terre de 8,4 a frappé Nankaidō suivi d'un tsunami qui a frappé Yukiminato et Awa, détruisant plus de 1700 maisons et noyant plus de 60 personnes à Awa.

Nankai - 1498 après JC

Le 20 septembre 1498, un tremblement de terre de magnitude 7,5 s'est produit et a provoqué un tsunami. Le port de Wakayama a été endommagé par un tsunami de plusieurs mètres de haut. Plus de 30 000 personnes sont mortes. Le bâtiment autour du grand Bouddha de Kamakura (7 m de haut) a été emporté par le tsunami.Tsunami au Japon

 

Nankaidō - 1605 après JC

Le 3 février 1605, un tremblement de terre de 8,1 a provoqué un tsunami de plus de 30 mètres de haut qui a été observé au large de Boso et sur l'île de Kyushu. Plus de 3 600 personnes se sont noyées dans la région de Shishikui. La hauteur des vagues atteint 6-7m à Awa, 5-6m à Kannoura et 8-10m à Sakihama. Au total, plus de 5 000 se sont noyés.

Seikaido-Nankaidō - 1698 après JC

Le 22 décembre 1698, un tsunami majeur frappe Seikaido-Nankaidō.

Hoei - 1707 après JC

Le 28 octobre 1707, pendant l'ère Hoei, un tremblement de terre de magnitude 8,4 a provoqué un tsunami atteignant 10 m de haut qui a frappé Kochi. Plus de 29 000 maisons ont été détruites et lavées, faisant 30 000 morts. Dans la province de Tosa, 11 170 maisons ont été lavées et 18 441 personnes se sont noyées. Environ 700 personnes ont été tuées et 603 maisons ont été lavées à Osaka et les vagues ont atteint jusqu'à 20 mètres à Tanezaki.

Hokkaido - 1741 après JC

Le 29 août 1741, le côté ouest d'Hokkaido a été frappé par un tsunami associé à une éruption volcanique sur les îles d'Oshima. La cause du tsunami est un glissement de terrain majeur, déclenché par l'éruption. 1467 personnes ont été tuées à Hokkaido et 8 à Aomori.

Îles Yaeyama, Okinawa - 1771 AD

Un tremblement de terre sous-marin d'une magnitude estimée à 7,4 s'est produit près des îles Yaeyama dans l'ancien royaume de Ryukyu (aujourd'hui Okinawa) le 4 avril 1771 vers 8h00. Le tremblement de terre n'a fait aucun décès, mais un tsunami a tué environ 12 000 personnes. On estime que les vagues ont atteint jusqu'à 80 mètres. Le tsunami a également causé des effets durables qui étaient des épidémies, le paludisme et ont fini par détruire et nuire aux cultures.

Mont Unzen, Nagasaki, Kyushu - 1792 AD

L'éruption du mont Unzen à Nagasaki a provoqué des tremblements de terre, des avalanches et même un tsunami qui a frappé la province de Higo et Ariake, faisant plus de 5 000 morts.

Tsunami au Japon

Nankai, Tokai et Kyushu - 1854

Le tremblement de terre qui a frappé la côte sud de l'Ansei au Japon était en fait une série de trois tremblements de terre, deux tremblements de terre de magnitude 8,4 et un tremblement de terre de 7,4 au cours de plusieurs jours.

  • Un tremblement de terre de magnitude 8,4 le 4 novembre 1854, près de ce qui est aujourd'hui Aichi et Shizuoka, a produit des tsunamis de 4 à 6 mètres;
  • Un autre tremblement de terre de magnitude 8,4 le 5 novembre à Wakayama. Le tsunami qui en a résulté a atteint une hauteur de 8,4 m. Plus de 1 443 personnes sont décédées;
  • Un séisme de magnitude 7,4 le 7 novembre 1854 dans la préfecture d'Ehime et d'Oita;

Le résultat total était de 80 000 à 100 000 décès. (Tremblements de terre + Tsunamis)

Edo (Tokyo) - 1855 après JC

Un tremblement de terre majeur et un tsunami ont éclaté à Tokyo, tuant de 4 500 à 10 000 personnes.

Meiji Sanriku - 1896 après JC

Le 15 juin 1896, vers 19 h 36, un important tremblement de terre sous-marin a frappé au large de Sanriku, au nord-est de Honshu, qui a déclenché des vagues de tsunami qui ont frappé la côte environ une demi-heure plus tard. Le tremblement de terre n'a tué personne, mais le tsunami a frappé des vagues de 30 mètres et tué environ 27 000 personnes.

Tsunami au Japon

Kanto - 1923 après JC

Le grand tremblement de terre de Kanto, qui s'est produit dans l'est du Japon le 1er septembre 1923 et a dévasté Tokyo, Yokohama et les environs, a provoqué des tsunamis qui ont frappé la côte de Shonan, la péninsule de Boso, les îles Izu et la côte est de l'Izu. À Atami, des vagues ont été enregistrées atteignant 12 mètres. Des exemples de dommages causés par le tsunami incluent environ 100 personnes tuées le long de la plage de Yuigahama à Kamakura et environ 50 personnes à Enoshima. Cependant, les tsunamis ne représentaient qu’une faible proportion du bilan final de plus de 100 000 morts, dont la plupart ont été tués dans l’incendie.

Showa Sanriku - 1933 après JC

Le 3 mars 1933, la côte de Sanriku, au nord-est de Honshu, a provoqué un tremblement de terre de 8,1, détruisant quelque 5 000 maisons et tuant 3 068 personnes, la grande majorité à la suite des vagues de tsunami. La préfecture d'Iwate a perdu 42% de sa population et 98% de ses bâtiments. Taro est maintenant protégé par un énorme mur de tsunami, qui mesure actuellement 10 mètres de haut et plus de 2 kilomètres de long.

Tonankai - 1944 après JC

1223 personnes ont été tuées par la vague provoquée par un tremblement de terre de 8,0 le 7 décembre 1944, à environ 20 km de la péninsule de Shima.

Nankaidō - 1946 après JC

Le tremblement de terre de Nankai le 21 décembre 1946 avait une magnitude de 8,4 à 04h19 (heure locale). Cela a provoqué une vague qui a emporté 1 451 maisons et fait 1 500 morts.

Niigata - 1964 après JC

28 personnes sont mortes et des bâtiments entiers ont été détruits par liquéfaction. Le tsunami a détruit le port de Niigata.

Okushiri, Hokkaido - 1993 après JC

Un tsunami dévastateur s'est produit le long des côtes d'Hokkaido, à la suite d'un tremblement de terre de magnitude 7,8 à 130 km au large des côtes le 12 juillet 1993. En quelques minutes, l'Agence météorologique japonaise a émis une alerte au tsunami, qui a été diffusée par la NHK en anglais et en japonais. Cependant, il était déjà trop tard pour Okushiri, une petite île près de l'épicentre, où certaines vagues ont atteint 30 mètres et ont frappé dans les deux à cinq minutes du tremblement de terre. Bien qu'il soit entouré de barrières anti-tsunamis, Aonae, un petit village, a été dévasté au cours de l'heure suivante par 13 vagues de plus de deux mètres de hauteur venant de différentes directions. Sur 250 personnes tuées à la suite du tremblement de terre, 197 ont été victimes du tsunami qui a frappé Okushiri, les vagues ont également causé la mort sur la côte d'Hokkaido.

Tsunami au Japon - Tohoku - 2011 AD

Le 11 mars 2011, le long de la côte pacifique du Japon, un séisme de magnitude 9,0 a provoqué un tsunami de 10 mètres de haut le long de la côte nord-est du Japon. La vague a provoqué des ravages généralisés, faisant officiellement 18 550 morts. Le plus grand tsunami enregistré à Miyako, Iwate a atteint une hauteur totale de 40,5 mètres. En outre, la vague a provoqué plusieurs explosions à la centrale nucléaire de Fukushima. Des alertes au tsunami ont été lancées sur la côte Pacifique.

Tsunami au Japon


Aussi dévastateur que cela soit, on ne peut pas avoir peur, l'imprévu peut arriver n'importe où. Sans compter que tout au long de l'histoire du Japon, tous ces décès causés ne sont même pas proches des décès causés par la violence et l'insouciance de la circulation au Brésil.

Partagez cet article: