Les coréens et les jeux d’argent: Une relation compliquée

[ADS] Publicité

Pour continuer d’accroître son économie, la Corée du Sud s’est ouverte à de nombreux types d’activités au rang desquelles celui des jeux d’argent. Cependant, les lois sud coréennes sur les jeux de hasard présentent une dualité particulière. En effet, seuls les touristes sont autorisés à jouer à ces jeux mais pas les locaux. Pourquoi une telle position ? Découvrons le dans cet article.

La Corée du Sud et les jeux d'argent : pourquoi des lois intransigeantes ?

En ligne ou dans des établissements terrestres, le secteur du jeu d’argent est compté parmi les plus réglementés en Corée du Sud. Si certaines formes de jeux sont strictement encadrées, d’autres sont simplement interdites. Sur ce dernier point, il faut préciser que l’interdiction est valable uniquement pour les citoyens sud-coréens.

En effet, d’après une étude du centre coréen sur les problèmes de jeu, le coréen moyen est plus susceptible de souffrir d’une addiction au jeu que toute autre nationalité.

Cette conclusion a été remise en question à plusieurs occasions. Néanmoins, elle est une preuve que le public sud-coréen reflète des attitudes négatives à l’égard du jeu. De plus, cela est ancré  sur de nombreuses générations.

On peut donc croire que l'adoption de normes sans compromis sur le jeu découle d'une volonté des dirigeants de protéger leurs citoyens.

Jeux d'argent en Corée : une réglementation très restrictive

Quels jeux de hasard sont autorisés en Corée du Sud ?

Avant d'être un support d'investissement, le jeu est avant tout une source de divertissement. Cela dit, les autorités sud-coréennes ont voulu maintenir l'esprit de divertissement derrière le jeu et c'est dans cet esprit qu'elles permettent à leurs ressortissants de jouer à certains jeux soigneusement sélectionnés.

Les jeux autorisés en Corée du Sud sont :

  • Les loteries
  • Les courses de chevaux
  • Les courses de bateaux
  • Le cyclisme

Les amoureux de jeux d’argent sud-coréens ont une liste de jeux assez limitée. Toutefois cela n’empêche pas que des dizaines de millions de tickets de pari soient vendus toutes les semaines.

Que ce soit la loterie, les courses hippiques, celle des bateaux ou encore le cyclisme, les coréens trouvent certainement satisfaction à ces différentes offres car ces dernières accueillent chaque jour de nouveaux joueurs.

Bien qu’ils soient autorisés, ces jeux font l’objet d’une réglementation rigoureuse, afin d’éviter que certains parieurs en deviennent dépendants.

- corée : découvrez les entreprises qui ont conquis l'espace mondial 

Le casino : un univers strictement interdit aux citoyens sud-coréens

Si les jeux de hasard dans les courses de chevaux, les courses de bateaux, les loteries ou le cyclisme sont autorisés en Corée du Sud, les jeux de hasard dans les casinos ne le sont pas. En fait, ceux-ci sont strictement interdits. Les citoyens sud-coréens résidant à l'étranger ou dans le pays encourent des sanctions pénales en cas de non-respect de cette règle.

La Corée du Sud compte au total 23 casinos. Mais, seul le Kangwon Land Casino permet aux citoyens sud-coréens de jouer. Les autres étant ouverts aux touristes. Néanmoins, cette autorisation est assorties de nombreuses restrictions comme :

  • L'interdiction de visiter le casino plus de 15 fois par mois
  • La limite de pari à 300 000 won ou 280 €.

Tout comme les casinos en terrestres, les casinos en ligne sont aussi interdits en Corée du Sud. Ceci étant, impossible donc pour les ressortissants de ce pays de jouer sur le site casino extra, à moins d’utiliser un VPN.

Aperçu sur les jeux d’argent en ligne en Corée du Sud

En Corée du Sud, le jeu en ligne est illégal. Malgré qu’il soit difficile de mener un contrôle de haut vol, le gouvernement joue un rôle actif dans sa surveillance.

Sur Internet, l’offre de jeux d’argent est immense. De nombreuses sociétés internationales y proposent tous types de jeux. Casinos, paris sportifs, loteries… tout y est.

Pour éviter que les habitants sud-coréens ne s’inscrivent sur les différentes plateformes, le gouvernement a mis en place deux stratégies :

  • Bloquer les sites Web qui proposent des jeux d'argent en ligne
  • Ralentir délibérément la connexion aux serveurs.

Il existe des fournisseurs de jeux d’argent en ligne illégaux sud-coréens qui offrent leurs services sur la toile. Tout comme les parieurs qui ont passé outre l’interdiction, ces derniers sont passibles de poursuites judiciaires.

Les joueurs de la royauté chinoise n'abandonnent jamais et le dragonx (kz) de la zone royale de la corée du sud participe à la ligue des légendes (lol) rivaux du rift 2018 dans la ville de dalian, province du liaoning au nord-est de la chine, le 6 juillet 2018

Que gagnerait la Corée du Sud à légaliser le jeu pour ses citoyens?

S’il est vrai que le jeu permet au joueur de se divertir mais aussi et surtout de gagner de l’argent, il faut dire que cela est une véritable source de revenu pour l’Etat.

En effet, nombreux sont les pays qui engendrent de gros rendements annuels dans le secteur du jeu d’argent. C’est le cas par exemple du Royaume–Uni qui a franchi le cap annuel de 5 milliards de livres sterling en 2019.

En légalisant les jeux d'argent sur son territoire, l'économie sud-coréenne a encore évolué, grâce aux immenses revenus qu'elle enregistrera chaque année.

En résumé, l’univers du jeu d’argent est très réglementé en Corée du Sud. Cela peut être compréhensible lorsqu’on sait que le sud-coréen reflète une attitude négative à l’égard du jeu (d’après le Centre coréen sur  les problèmes de jeu).  

Le développement des moyens de contournement des restrictions gouvernementales invite à se demander s’il n’est pas judicieux de légaliser une bonne fois pour toute, les jeux d’argent en Corée du Sud. Compte tenu des recettes fiscales que cela peut engendrer à l’Etat.

Partagez cet article: