Lois étranges - 24 choses interdites au Japon

Dans cet article, nous allons parler de 24 choses interdites au Japon. Certaines lois ont tout leur sens, mais leur sanction peut être assez lourde et indissociable par rapport à d'autres pays. D'autres sont considérés comme assez étranges.

Comme nous le savons tous, chaque pays a ses lois et ses règles à suivre, et tous ceux qui y vivent sont tenus de les respecter. Au Japon, ce n'est pas différent, tout le monde, même les touristes, doit suivre ses règles, donc si vous ne voulez pas aller au Japon et finir par tomber enrhumé, venez voir ces 24 choses interdites dans ce pays.

1 – Pédaler avec un parapluie ;

Au Brésil, il n'est pas très courant de faire du vélo avec un parapluie ouvert, mais il y a des gens qui l'utilisent lorsqu'ils roulent par temps pluvieux ou même ensoleillé.

Mais au Japon, par temps de pluie, je peux utiliser un parapluie quand je fais du vélo.

La réponse à cette question est non. Au Japon, il est illégal d'utiliser un parapluie ouvert en faisant du vélo même s'il pleut, sa loi est stricte et si elle n'est pas suivie, elle peut avoir des conséquences.

Signification de Sayonara + 50 façons de dire au revoir en japonais

2 – Pédaler ivre

Ce n'est plus une nouvelle pour personne que l'alcool au volant est interdit dans tous les pays, y compris le Japon, et au Japon, il est également considéré comme illégal de faire du vélo après cette nuit de beuverie, et cette loi est également une loi très stricte et tous les habitants du Japon ont tendance à être soumis, et cela vaut également pour ceux qui veulent prendre un tournée en vacances.

Conséquences

Comme dit précédemment, ceux qui désobéissent pour avoir pédalé en état d'ébriété au Japon seront passibles d'une amende de 1 million de yens japonais (39 230,00 R$*) et de cinq ans de prison. Il convient de rappeler que les vélos sont considérés comme des véhicules légers au Japon. Je suis sûr que vous ne voulez pas désobéir à cette loi.

Blessures à vélo, une cycliste est tombée en faisant du vélo et s'est blessée aux deux genoux
Lois bizarres - 24 choses interdites au Japon

3 – Vélos sur le trottoir

Au Brésil, il est assez fréquent de voir des vélos abandonnés sur les trottoirs où l'on se promène, que ce soit même dans de grands déplacements. Mais au Japon il y a aussi une loi très stricte avec ce genre de chose, c'est considéré comme illégal surtout là où il y a des gros mouvements comme Tokyo.

Cette loi détermine également que le vélo sur les trottoirs n'est autorisé qu'aux enfants de 13 ans et plus, et aux adultes de plus de 70 ans ou aux personnes à mobilité réduite.

Normalement, il s'agit d'une règle qui peut amener le cycliste à recevoir un avertissement verbal. Cependant, il peut être condamné à une amende s'il porte quelqu'un sur le dos.

Conséquences

Dans ce cas, l'amende est de 20 000 JP¥ (784,60 R$*).

Cette valeur peut également être appliquée dans le cas de vélos sans éclairage la nuit ou pour l'utilisation d'écouteurs pendant le pédalage.

Parking à vélos tokyo japon stock photo stock images stock images
Lois bizarres - 24 choses interdites au Japon

4 — Traverser la rue sans que le panneau soit ouvert

Bien que cette pratique soit pratiquée sans discernement par de nombreux japonais et même étrangers, traverser la rue sans que le panneau piéton soit ouvert est un acte contraire au code de la route au Japon, donc si vous ne voulez pas de problèmes, il est préférable de respecter la loi.

Conséquences

Pratiquement personne ne sera condamné à une amende pour cela, mais selon l'humeur de l'agent, le délinquant peut payer 50 000 JP¥ (R$ 1 961,50*) et prendre trois mois de vacances dans le système carcéral japonais.

La nuit à tokyo, japon
Lois bizarres - 24 choses interdites au Japon

5 — Téléphone portable au volant

Cette pratique d'infraction, nous en sommes tous déjà conscients, peut nous causer de grandes conséquences, cela s'applique non seulement au Japon, mais à tous les pays que nous connaissons contient cette loi selon laquelle il est illégal d'utiliser un téléphone portable en conduisant.

Depuis l'apparition des "smartphones", ils provoquent de graves accidents dus parfois à un simple appel qui peut distraire le conducteur de la circulation.

Conséquences

Le simple fait que vous regardiez simplement votre téléphone portable même pour le GPS vous donne une amende de 18 000 yens JP¥ 18 000 (R$ 706.14*) et six points. Suspension automatique d'un à six mois du permis de conduire.

S'il est considéré comme un danger pour la circulation et poursuivi comme une infraction pénale, l'amende passe à 300 000 JP ¥ (R$ 11 769,00*) ou une peine de prison.

Une femme passe un appel téléphonique, dans le parking de la ville d'été près du centre commercial, en marche arrière dans le parking. Lunettes de soleil robe rose écoutant un message sur un téléphone portable.

6 — Fumer dans les lieux publics

Fumer dans les lieux publics est considéré comme illégal au Japon, donc si vous qui aimez fumer allez au Japon, évitez-le, allez dans une zone réservée aux fumeurs et là vous pourrez fumer avec d'autres sans problème.

Homme d'affaires fumant après une pause de stress du travail au bureau, fond de ville occupé à pleuvoir
Lois bizarres - 24 choses interdites au Japon

7 — Vol de parapluie

Sous cet aspect, le Japon diffère des autres pays, car il est assez courant d'y trouver des endroits pour mettre des parapluies mouillés, et comme vous le savez, voler ces parapluies est certainement considéré comme illégal et il se peut que vous soyez emmené en prison pour cette infraction.

Afficher l'image source

8 — Boisson alcoolisée pour les moins de 20 ans

La consommation de boissons alcoolisées pour les jeunes de moins de 20 ans est considérée comme illégale au Japon, même si c'est quelque chose de facile à acheter et qu'il serait bon d'éviter si vous avez moins de 20 ans.

9 — Stationnement dans les endroits interdits

Des milliers de Japonais utilisent des vélos, et dans les grandes villes il n'y a quasiment nulle part où se garer, ce qui les amène à se garer dans des endroits interdits.

conséquences

Une telle infraction peut vous obliger à avoir votre vélo ou votre véhicule dans la cour et à débourser vos 5000 yens pour vous retirer.

Toyota supra coupé vue de face en gris avec un aileron dans le parc de

10 — Parler fort dans les transports en commun

L'une des habitudes courantes des Brésiliens est de parler dans les transports en commun. Cela peut aussi arriver au Japon.

Mais ce sera irrespectueux envers les personnes à côté de vous si quelqu'un commence à parler fort. Aussi difficile que cela puisse paraître, dans les transports en commun au Japon, les gens ne leur parlent pas à haute voix lorsque c'est nécessaire, ils chuchotent ou choisissent de se taire. Alors quand tu y es, tu sais : tais-toi.

11 — Regarder les gens ou les prendre en photo dans la rue

Peut-être avez-vous repéré quelqu'un avec des vêtements ou un objet que vous aimiez et que vous vouliez lui ressembler, et peut-être pensez-vous à le prendre en photo caché, mais sachez qu'au Japon, les Japonais n'aiment pas être dévisagés, sans parler de quelqu'un qui prend des photos. Donc, pour éviter de causer des désagréments, évitez ces choses.

12prendre des médicaments

Emporter des médicaments au Japon peut être délicat, car il existe des restrictions sur la quantité de certains articles. Certaines quantités de médicaments considérées comme normales dans notre pays ne le sont en fait pas au Japon. Ainsi, lorsque vous partez en voyage, évitez de prendre trop de médicaments, car cela peut être interdit.

13 — Il est interdit de se rendre à artântica sans en aviser le Gouvernement

La plupart des gens n'ont pas besoin d'informer le gouvernement où ils voyagent. Mais au Japon, si vous allez en Antarctique, vous devez le faire à cause d'un traité que le Japon a signé avec l'Antarctique en 1997.

Afin de protéger l'Antarctique des dommages environnementaux, le Japon a besoin d'un avis et de l'approbation des personnes qui souhaitent visiter le site, que ce soit pour le tourisme ou la recherche. Le non-respect de ces exigences peut entraîner une amende pouvant aller jusqu'à 500 000 yens.

50 activités et choses à faire au Japon

14 — Interdiction de participer à des guerres

Après Deuxième Guerre mondiale, le Japon est devenu un allié des États-Unis et a signé un accord qui l'empêche de participer à tout type de guerre ou d'avoir tout type d'armée. Ce, au japon il n'y a pas d'armée.

15 — Divorce des femmes

Selon la loi, les femmes divorcées doivent attendre six mois avant de se remarier. Si la femme accouche pendant cette période, l'enfant sera légalement considéré comme l'enfant de l'ex-mari.

16 — Naissance et nationalité japonaises

Si un citoyen japonais féconde une étrangère, il doit reconnaître l'enfant pendant la grossesse. Ce n'est qu'alors que l'enfant pourra avoir la nationalité japonaise, sinon, seul le jeune de 20 ans pourra s'inscrire en tant qu'adulte.

17 - Impossible d'être sans soutien-gorge

Il existe une loi japonaise qui oblige les femmes à porter un soutien-gorge dans les lieux climatisés, le but de cette loi est de prévenir le harcèlement au travail.

18 - Impossible d'exposer les cuisses et les fesses

Bien que de nombreuses filles japonaises portent des minijupes, il est illégal d'exposer leurs cuisses ou leurs fesses en public en vertu du Misdemeanor Act, adopté en 1948. Il est probable que cette loi soit tombée en désuétude.

Cependant, la plupart des gens ne connaissent pas la loi qui est rarement appliquée, mais en vertu de la loi sur les délits, quiconque enfreint cette règle peut encourir jusqu'à 29 jours de prison.

Burikko - Japonais avec un excès de gentillesse

20 - Aucun dommage ni perte d'argent

Au Japon, il est interdit d'endommager ou de jeter de l'argent (billets et pièces), avec une amende de 200 000 yens et jusqu'à 1 an de prison. Vous avez des doutes sur cette loi, faites-le devant l'autorité japonaise et regardez ce qui se passe. Bizarre non ?

21 — Il est interdit de faire des clones au Japon

Se cloner semble cool et amusant, mais au Japon, les expériences de clonage humain sont illégales depuis 2001. Bien qu'elles soient très spécifiques, elles peuvent entraîner des amendes et des peines d'emprisonnement.

Si un humain est cloné, il sera condamné à 10 ans de prison ou à une amende de 10 000 000 yens (près de 100 000 US$). La loi a été créée pour empêcher les scientifiques de s'engager dans la recherche sur le clonage humain.

L'avancée des robots Android au Japon

22 — Il est interdit de mouiller un piéton avec une voiture

Il n'y a rien de plus effrayant que d'être trempé par une voiture qui refuse de ralentir un jour de pluie. Une telle conduite imprudente est inacceptable au Japon et les conducteurs peuvent être condamnés à une amende pouvant aller jusqu'à 7 000 yens.

La loi impose également aux véhicules d'être équipés de pare-chocs ou de ralentir lorsqu'il pleut pour ne pas compromettre la sécurité des piétons. Si vous êtes mouillé par une voiture, photographiez simplement le véhicule et signalez-le.

23 — Il est interdit de forcer quelqu'un à boire au Japon

Il est illégal de saouler les autres au Japon. Soyez donc prudent la prochaine fois que vous servez des boissons. Forcer quelqu'un à boire ou être insistant peut être considéré comme de l'intimidation.

24 — Mariage seulement après 18 ans

Au Japon, les relations sexuelles sont autorisées à partir de 13 ans, mais le mariage n'est autorisé qu'après 18 ans. Rappelons que l'âge de la majorité au Japon est de 20 ans, l'âge minimum pour consommer des boissons.

Dans le passé, la loi japonaise stipulait que les filles pouvaient se marier à 16 ans et les garçons ne pouvaient pas se marier avant 18 ans. Mais maintenant, les règles ont changé et l'âge minimum du mariage est de 18 ans pour les deux sexes.

Partagez cet article: